La danseuse Martha Graham, Google et le multimédia d’apprentissage

Aujourd’hui, le moteur de recherche Google souligne le 117ième anniversaire de Martha Graham, célèbre danseuse américaine. Pour ce faire, le célèbre logos de Google a été remplacé par une animation dans laquelle nous pouvons voir une danseuse (probablement Martha Graham) esquisser les voyelles et les consonnes du mot Google.

Vous voMartha Graham en pleine représentationus demandez sans doute quel est le lien entre cette animation et le multimédia d’apprentissage tel que le conçoit Xaracom ? Par cette démonstration, les concepteurs de la page d’accueil du moteur de recherche Google nous prouvent, sans le vouloir, que nous pouvons transmettre des messages, un enseignement, une formation, d’une manière ludique, animée et vivante…tout comme peut le faire le multimédia d’apprentissage.

Dans cette animation l’utilisateur perçoit facilement le message premier : ce moteur de recherche est opéré par Google. Le deuxième message perçu, tout aussi aisément, est qu’aujourd’hui nous soulignons le 117ième anniversaire de Martha Graham.

 Bref, le multimédia d’apprentissage (jeu sérieux, 3D ou l’immersif) est semblable à cette animation de Google. L’aspect ludique de cet outil ne masque pas, n’altère en rien le message que veut faire passer l’entreprise ou l’organisation. Non seulement, son message demeure entier, mais il est magnifié par un environnement 3D. Il est passé d’un état statique à un état vivant, animé. Bien plus, il est devient un stimulant à l’apprentissage. Une porte s’ouvre qui incite l’apprenant à pénétrer dans un univers fascinant qui l’incitera à poursuivre sérieusement son apprentissage tout en vivant une expérience amusante.

Posté dans Opinion. Ajoutez aux favoris permalien.

Comments are closed.